Le retour de Thomas Bachelder au Clos Jordanne

0
56

Qu’ils soient bourguignons ou d’ailleurs, le québécois Thomas Bachelder s’y connais en matière de clos. Mais sa vision du vin dépasse largement l’idée de clos, comme s’il cherchait sans cesse à faire rayonner dans ce petit concentré d’hectares de vigne, le meilleur des cépages et de leur filiation au terroir. C’est le cas du « Grand Clos » au Clos Jordanne dont le millésime 2017 devrait être acheminer en tablettes quelque part pour la rentrée 2019. Un retour aux sources sur le Twenty Mile Bench dans la Vallée de la Niagara depuis ce premier millésime 2004 qui, à l’époque, avait fait beaucoup jaser. Le chardonnay? Impeccablement tracé sur le plan fruité, « éduqué » comme il se doit sur celui du boisé, avec cet espèce de resserrement tonique et minéral qui confère rigueur et longueur. Nous ne sommes pas en Pouilly Fuissé ni en Meursault, nous sommes avec Thomas, un homme de conviction, toujours curieux de s’investir à fond dans ce qu’il aime faire: du vin!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here